13. Promouvoir un tourisme durable

publié le 13-07-2018 par intermezzo -

Objectif(s) :
  • Diminution des émissions de GES.
  • Maîtrise de la consommation d’énergie.
  • Production d’EnR, énergie de stockage ou récupération.
  • Produits biosourcés autres qu’alimentaires (bio-matériaux).
  • Diminution des émissions de polluants.
  • Adaptation au changement climatique.

 

Co-bénéfices climat-air-énergie : santé, attractivité, qualité de vie, lien social et développement économique.

Début du projet Fin estimée Fin effective
n.c. n.c. n.c.

Finalités

  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • Adaptation au changement climatique
  • Sobriété et économies d’énergie
  • Développement des énergies renouvelables
  • Amélioration de la qualité de l’air

- Définir les conditions d’une offre touristique durable et analyser la faisabilité de leur mise en œuvre.

- Renforcer l’attractivité touristique du territoire.

- Développer des solutions de déplacements ne recourant pas aux énergies fossiles ou responsables de polluants atmosphériques (vélos, marche à pied, véhicules électriques/biogaz…).

- Développer les bonnes pratiques dans le secteur du tourisme : obtention d’éco-labels (http://www.laclefverte.org/, http://www.stationverte.com/, http://www.ecolabels.fr/fr/espace-consommateurs/l-ecolabel-europeen-pour-un-tourisme-responsable, https://www.tourisme-responsable.org/ etc.), actions de sensibilisation des touristes/visiteurs sur les enjeux climat-air-énergie (transports, alimentation et produits locaux, offre « loisirs naturels » : la Loire, les espaces naturels, la forêt…), développement des énergies renouvelables dans les lieux d’hébergements touristiques, régulateurs de distribution d’eau potable, gestion optimisée des déchets, organisation/aménagement des évènements locaux et estivaux tenant compte des vagues de chaleur…

- Contribuer activement à la démarche nationale issue de la feuille de route pour une économie 100% circulaire.

- Contribuer activement à la démarche nationale issue du plan de rénovation énergétique des bâtiments.

Modalités de mise en oeuvre

  • Rechercher des retours d’expérience positifs en matière d’offre touristique durable.
  • Réunir et fédérer les acteurs du tourisme pour les sensibiliser à la dimension du changement climatique et des impacts à prévoir sur leur activité (adaptation des activités vulnérables au dérèglement climatique). Et faire en sorte que les acteurs du tourisme se responsabilisent et prennent des initiatives favorables à la transition énergétique et écologique.
  • Faire un état des lieux et identifier les pratiques locales en matière de tourisme durable.
  • Modifier la stratégie touristique de la CCVA en intégrant dorénavant un axe sur la promotion d’un tourisme durable et soutenable et un calendrier détaillé de mise en œuvre des actions qui auront été identifiées comme prioritaires (œnotourisme, valorisation du petit patrimoine...).
  • Poursuivre et renforcer l’éco-conditionnalité des aides versées aux acteurs du tourisme sur la base d’engagements climat-air-énergie vertueux.
  • Donner un rôle d’impulseur et de coordinateur à la CCVA : aide au développement d’un tourisme conforme aux objectifs du PCAET, développer des campagnes de communication et d’information communes, appui technique sur la recherche de subventions…
  • Utiliser le visuel type du PCAET sur support multi-thèmes (autrement dit, toujours le même visuel, toujours le même support qui sera facilement déclinable par thème).

 

Actions inspirantes

  • Club de canoé-kayak d’Amboise.
  • Stratégie de développement touristique de la CCVA (pas de volet sur le tourisme durable).
  • Initiative locale de l’association Milière Raboton, homme de Loire sur le tourisme fluvial et durable : http://www.milliere-raboton.net/

 

Obstacles à surmonter pour la mise en oeuvre

  • Moyens financiers pour les campagnes de communication et de sensibilisation à destination des touristes (intérêt d’une mutualisation).
  • Faisabilité technique des aménagements dédiés aux lieux de regroupements estivaux notamment sur la question du transport.

Pilotage / animation

Élu(s) référent(s) : n.c.
Coordinateur(s) : CCVA
Partenaires : Communes, Office de tourisme du Val d'Amboise, ADEME, Conseil Régional Centre - Val de Loire, Conseil départemental d’Indre-et-Loire, Chambres consulaires, SNCF
Responsable(s) : cdesroches
Équipe projet :
n.c.

Budget et moyens

Budget (en €) : n.c.

Budget des professionnels du tourisme.

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-
Actions de sensibilisation auprès des professionnels du tourisme