30. Etablir un plan pluriannuel de rénovation énergétique du patrimoine bâti intercommunal

publié le 16-07-2018 par intermezzo -

Objectif(s) :
  • Diminution des émissions de GES.
  • Maîtrise de la consommation d’énergie.
  • Production d’EnR, énergie de stockage ou récupération.
  • Livraison d’EnR via les réseaux de chaleur.
  • Produits bio-sourcés autres qu’alimentaires (bio-matériaux).
  • Diminution des émissions de polluants.
  • Evolution coordonnée des réseaux.
  • Adaptation au changement climatique.

 

Co-bénéfices climat-air-énergie : santé, qualité de vie, résilience et développement économique.

Début du projet Fin estimée Fin effective
n.c. n.c. n.c.

Finalités

  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • Adaptation au changement climatique
  • Sobriété et économies d’énergie
  • Développement des énergies renouvelables
  • Amélioration de la qualité de l’air

- Contribuer activement à la démarche nationale issue du plan de rénovation énergétique des bâtiments.

- Isoler et rénover le patrimoine intercommunal afin de réduire la facture énergétique de la CCVA.

- Tenir compte de l’augmentation des températures, la préservation du confort d’été et la qualité de l’air intérieur.

- Inciter à la mise en place d’un plan de maîtrise de l’énergie à, l’échelle de chaque commune.

Modalités de mise en oeuvre

  • Poursuivre la démarche intercommunale de « CEP » et adhérer en lieu et place des communes volontaires.
  • Elaborer avec le technicien « CEP » un plan pluriannuel de rénovation énergétique du patrimoine intercommunal sur la base de diagnostics réalisés et de ceux qui restent à réaliser.
  • Prioriser les investissements intercommunaux  en les échelonnant dans le temps.
  • Rechercher les mutualisations possibles avec les projets communaux (par ex : achats groupés de matériaux).
  • Prévoir des formations spécifiques pour les agents des services techniques de la CCVA : performance énergétique, bioclimatisme, bâtiments passifs, bâtiments à énergie positive, éco-matériaux, process écoresponsables, énergies renouvelables, optimisation de l’éclairage public, prise en compte de « l’énergie grise » consommée (transports, traitement des déchets de chantier…) dans toute nouvelle construction ou travaux de réhabilitation...
  • Suivre et animer le CEP à l’échelle du territoire intercommunal par la mise en en place d’un Comité technique.
  • Informer sur les aides existantes et notamment les appels à projets (« bâtiment démonstrateur en efficacité énergétique » de la Région Centre - Val de Loire).

 

Perspectives à plus long termes : création d’un servie énergie dédié.

 

Actions inspirantes

  • Accompagnement du Conseil en Energie Partagé (CEP) de l’ALEC 37.
  • Projets communaux exemplaires ayant bénéficié du CEP : la salle des fêtes de Limeray et la réhabilitation du Centre Socio Culturel de Nazelles-Négron…
  • Dispositifs de la Région Centre - Val de Loire : Energetis collectivités et Plan isolation régional.

 

Obstacles à surmonter pour la mise en oeuvre

  • Coût des travaux d’investissement.
  • Coordination de tous les acteurs locaux.

Pilotage / animation

Élu(s) référent(s) : n.c.
Coordinateur(s) : CCVA
Partenaires : ADEME, Conseil Régional Centre - Val de Loire, Communes, ALEC37, ADAC 37, CAUE Touraine, Touraine Ingénierie, Envirobat, fournisseurs d'énergie, SIEIL Indre-et-Loire
Responsable(s) : cdesroches
Équipe projet :
n.c.

Budget et moyens

Budget (en €) : n.c.

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Adoption)

Minimum : non adopté

Maximum : adopté

Valeur seuil : n.c.

Adoption
Adoption du plan de rénovation du patrimoine bâti intercommunal
-
Gain énergétique cumulé sur le patrimoine bâti intercommunal