31. Définir un plan d’optimisation de l’éclairage public

publié le 16-07-2018 par intermezzo -

Objectif(s) :
  • Diminution des émissions de GES.
  • Maîtrise de la consommation d’énergie.
  • Production d’EnR, énergie de stockage ou récupération.

 

Co-bénéfices climat-air-énergie : santé, résilience et développement économique.

Début du projet Fin estimée Fin effective
n.c. n.c. n.c.

Finalités

  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • Adaptation au changement climatique
  • Sobriété et économies d’énergie
  • Développement des énergies renouvelables
  • Amélioration de la qualité de l’air

- Optimiser la performance de l’éclairage public existant afin de diminuer l’impact budgétaire, atténuer les pollutions lumineuses et préserver la biodiversité nocturne (« trame noire »).

- Avoir une réflexion spécifique sur les zones d’activités où l’éclairage public est de la compétence de la CCVA.

- Tenir compte de cet enjeu énergétique dans le cadre des aménagements d’ensemble à venir (ZAC, lotissement, écoquartier…).

Modalités de mise en oeuvre

  • Créer un groupe de travail réunissant la CCVA, les Communes et le SIEIL d’Indre-et-Loire.
  • Etablir un diagnostic partagé avec l’appui du SIEIL d’Indre-et-Loire et un éventuel bureau d’études (niveau de consommation d’électricité, usages/besoins des habitants et des entreprises, préconisations et économies d’énergie estimées).
  • Définir un plan partagé entre collectivités et EPCI sur l’optimisation de l’éclairage public.
  • Réaliser les travaux prévus dans le plan d’optimisation.
  • Généraliser à terme les groupements de commande CCVA/communes sur la fourniture d’électricité et harmoniser les bonnes pratiques d’économies d’énergie (% d’électricité verte, durée de l’éclairage public, matériaux durables, candélabres et éclairage de sécurité économes en énergie [passage piétons, pistes cyclables, abords des équipements publics, monuments historiques…]).
  • Déployer une communication et des actions de sensibilisation à destination du grand public (coûts économiques et environnementaux).
  • Utiliser le visuel type du PCAET sur support multi-thèmes (autrement dit, toujours le même visuel, toujours le même support qui sera facilement déclinable par thème).

 

Actions inspirantes

  • Le jour d’Earth Hour, mobilisation citoyenne, organisée par WWF (au mois de mars de chaque année).
  • Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé (au mois d’octobre de chaque année).
  • L’actuel marché « entretien de l’éclairage public » intègre la modernisation des sources lumineuses hors service par des systèmes « éco ».
  • Outil de pré-diagnostic de l’éclairage public - ADEME : OPEPA.
  • Exemple de la Communauté de communes Touraine Est Vallées qui gère l’éclairage public.
  • Concours « Villes et Villages Etoilés » de l’ANPCEN.

 

 

Obstacles à surmonter pour la mise en oeuvre

  • Acceptation des habitants : sentiment d’insécurité, sécurité routière (carrefour, voie à forte circulation…).

  • Organisation technique et administrative.

Pilotage / animation

Élu(s) référent(s) : n.c.
Coordinateur(s) : CCVA, Communes
Partenaires : SIEIL Indre-et-Loire, ADEME, Conseil Régional Centre - Val de Loire, Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes (ANPCEN), Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) - Touraine
Responsable(s) : cdesroches
Équipe projet :
n.c.

Budget et moyens

Budget (en €) : n.c.

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-
Gain énergétique cumulé sur l'éclairage public
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (%)

Minimum : n.c.

Maximum : 100

Valeur seuil : n.c.

%
Part de l'éclairage intercommunal en extinction nocturne